Lettres anonymes juin 2014

ARTICLES PARUS DANS LA PRESSE

VENDREDI 27 JUIN 2014

vaucluse matin 27 juin 2014 lettres anonymes                          La Provence 27 juin 2014 lettre anonyme

 

MAI 2014

10301603_469635759836206_6567918783222808335_n

MARS 2014

Inter’asso Avignon fait son festival de la Tolérance mardi 4 et vendredi 7 mars 2014 sur le site centre-ville de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse. Au programme : concert, animations, stands et une conférence sur la promotion de l’égalité femmes-hommes.

tou

DECEMBRE 2013

Osed organise un hommage à Nelson Mandela avec des lycéens du Vaucluse.
Texte de l’article de La Provence, paru le 18 décembre 2013:
ZOOM SUR l’hommage à Nelson Mandela.
Rassemblement sur la place d’Inguimbert.
L’association pour la lutte contre l’homophobie et toutes les discriminations raciales, sociales OSED avait lancé un appel au public pour rejoindre la place d’Inguimbert dimanche afin de rendre un dernier hommage à Nelson Mandela. Une cinquantaine de personnes étaient présentes bougies allumées et portrait de l’homme de la liberté à la main. Un moment très touchant d’autant que des lycéens de Fabre, Louis Giraud de Serres et d’Aubanel à Avignon étaient présents. On a chanté, lu des discours, Yousri a clôturé le moment avec « Imagine » a cappella. Francis Adolphe en a profité pour dire quelques mots sur notre « société malade, où les inégalités sont légion. » Il a appuyé sur ces mots très chers pour beaucoup : « justice et équité », en précisant qu’il restait encore beaucoup à faire pour s’en approcher.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

NOVEMBRE 2013

inte

En lien avec le 16 novembre, Journée Internationale de la Tolérance, Inter’asso Avignon organise une campagne de la tolérance.

Elle se déroulera sur le Campus Centre-Ville d’Avignon les 12 &13 novembre prochains.

Inter’asso Avignon a prévu des stands de prévention avec SOS Racisme et OSED (Orientation Sexuelle Egalité des Droits).

 

SEPTEMBRE 2013

L’œil de ce photographe n’est vraiment pas l’œil de tout le monde. Merci à lui.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous voulons marquer une présence démocratique, culturelle, jeune, pour affirmer les valeurs universelles d’égalité, de fraternité et de respect…

A BOLLENE, DANS LE VAUCLUSE, COMME AILLEURS, IL FAUT APPLIQUER LA LOI.

LE MARIAGE EST POUR TOUS

LES MAIRES DOIVENT RESPECTER LA LOI !

Deux genres et trois déclinaisons.

UN HOMME/UNE FEMME, UN HOMME/UN HOMME, UNE FEMME/UNE FEMME, depuis la loi Taubira, ce sont les trois façons de décliner le mariage dans notre législation. Le mariage, c’est pour tous ceux qui le désirent. Le mariage pour tous c’est la loi.  C’est ce que n’a pas encore compris Madame Bompard, maire de Bollène et militante de la « ligue du sud », en refusant de marier Angélique Leroux et Amandine Gilles.

Après avoir tenté de les convaincre de se pacser, elle a refusé de déléguer un membre de son conseil municipal et demandé au Préfet du Vaucluse de venir au secours de son « problème de conscience ». La mise en garde du préfet, l’ouverture d’une enquête préliminaire par le parquet de Carpentras et la médiatisation de l’affaire ont contraint la maire d’extrême droite à déléguer sa fonction.

Angélique et Amandine ont décidé de porter plainte auprès du tribunal de Carpentras, pour préjudice et pour l’exemple ; elles ont personnellement subi une discrimination et il est donc important de ne pas laisser passer cela sans conséquence, sans condamnation de la maire. Les maires réticents doivent savoir qu’ils s’exposent à 5 années de prison et 75000 euros d’amende s’ils refusent d’appliquer la législation.

Nous avons décidé de soutenir leur action.

Nous pensons qu’il est très important de réaliser une action démocratique, unitaire et mobilisatrice pour l’égalité des droits et le respect de la loi Taubira.

Le 28 septembre, nous organisions une fête « pour l’égalité des droits, contre l’homophobie et les discriminations », à Carpentras. Nous proposions qu’à cette occasion, les associations soucieuses de la lutte contre toutes les discriminations se joignent à la fête et lui donnent le caractère d’un rassemblement.